Gériatrie, au cabinet, à domicile, en résidene sénior ou en Ephad ?

4 lieux mais on peut aussi définir 4 profils différents

Les « valides » vieillissent bien, avec quelques pathologies bien équilibrées, pour eux c’est le bilan classique articulaire localisé ou le Tinetti (ils auront un bon score) si la marche et l’équilibre commence à poser problème ; ce sont les niveaux 1 de l’échelle de Colvez.

Les « fragiles » sont peu nombreux en cabinet ou viennent accompagnés. Parfois ils viennent seuls car ils habitent à proximité. Ils sont surtout à domicile, ou en résidence sénior, parfois en Ephad où ils sont les plus valides.

On peut les classer en niveau 2 de la grille de Colvez : à l’aise chez eux, ils ont besoin d’aide pour sortir et en niveau 3 il ne peuvent plus sortir seuls que très difficilement et ne peuvent plus s’occuper de leur maison seul.

Les premiers comme les niveau 1 sont à bilanter par articulation pour un problème en phi aigu, ou par le Tinetti de manière générale avec un paragraphe sur 1 ou 2 douleurs localisées.

Les seconds répondent de préférence au Tinetti, sauf événement grave (fracture, post op…) voire au Test moteur minimal si leur état s’est dégradi.

Enfin, les « dépendants » jamais au cabinet, naturellement, mais à domicile en séniorial et souvent en Ephad. 

Pour eux, le test moteur minimal avec un onglet supplémentaire sur la douleur voire sur la surveillance des escarres pour les plus faibles d’entre eux.

Un bilan, c’est connaitre son patient, définir avec lui des objectifs raisonnables et le début d’un traitement adapté.

Bon bilan

Je crée mon premier bilan en quelques instants.

Centre de préférences de confidentialité

Nécessaires

Bilan Kiné

Marketing

Double Click.net
Tawk
Facebook

Analyse des visiteurs

Google Analytics

Autres

Mailchimp